poule qui tousse : Quels en sont les causes et comment y remédier ?

par | Fév 21, 2022 | Animaux de la ferme | 0 commentaires

Pendant l’hiver, les poules développent souvent une inflammation des voies respiratoires supérieures. Ce que nous appelons un « rhume » est appelé un « coryza» pour les poules comme pour les chats. Cependant les maladies ayant pour symptômes la toux sont assez nombreuses, il faut donc essayer de chercher d’autres symptômes.

Si rien n’est fait, l’état de la poule peut se détériorer rapidement en raison de complications infectieuses fréquentes.

Quels en sont les signes ? 

Le coryza est facile à repérer sur les poules : elle éternue, tousse, sa respiration devient bruyante et difficile , a le nez qui coule (la poule secoue sa tête pour se dégager les narines et de la nourriture peut rester collé au nez), et peut également développer une conjonctivite. Les yeux sont alors larmoyants et gonflés. 

Si votre poule tousse et fait des bruits en respirant, mais aucun autre symptôme, cela peut être causé par des parasites internes, il est préférable de les retirer en le faisant faire par votre vétérinaire. Pour éviter les parasites, je fais souvent des purges préventives avec des produits à constitué de plantes, mais si votre poule atteint ce stade, un nettoyage vétérinaire plus efficace est préférable dans ce cas.

Quels en sont les facteurs en cause ? 

L’isolation du poulailler est mauvaise , humidité importante, surpopulation, excès d’ammoniac dans l’air à cause d’un manque d’aération et d’entretien, la qualité de la litière est mauvaise (…), ces facteurs sont susceptibles de s’appuyer sur les affections respiratoires.

Après que les analyses soient faites, plusieurs bactéries sont la plupart du temps identifiées. Les agents défectueux entrent dans l’appareil respiratoire par l’inhalation des poussières contaminées. Le problème est le fait qu’il suffit qu’une seule poule soit malade pour contaminer les autres.

 

Vous comprenez donc que la toux peut provenir de plusieurs causes; vous devez donc bien observer pour donner le bon traitement, celui qui est le plus adapté. Si vous n’êtes pas sûr,  ne donnez pas d’antibiotique, il ne faut pas que ça devienne un automatisme. De toute façon,les avis vétérinaires sont très utiles, mais avant d’aller voir votre vétérinaire relever bien tous les symptômes que peut avoir votre poule. Il est dans l’importance de confiner votre poule lorsqu’elle est malade pour ne pas qu’elle transmette sa maladie aux autres poules. 

 

Quels soins apporter à votre poule ?

Les règles obligatoires à respecter : 

  • Il faut toujours que le poulailler soit propre, ce n’est qu’une question d’hygiène
  • éviter qu’il y ait trop de poule, la surpopulation est cause de problème 
  • il faut que le poulailler soit bien ventilé sans qu’il n’ait de courant d’air

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.